L’esprit d’entreprise et la création de startups sont en plein essor. En 10 ans, la France a vu naître des dizaines de pépinières d’entreprises.
Pourtant, il est difficile de s’y retrouver. En effet, certaines pépinières se spécialisent dans certains secteurs. Certaines disposent d’un réseau solide ou donnent accès à des bureaux. Voici notre grille de lecture pour y voir plus clair et choisir son incubateur (ou sa pépinière).

Définition d’une couveuse d’entreprises en démarrage

Une pépinière d’entreprises est un programme de soutien aux projets innovants appelés « early stage ». Généralement, une pépinière se caractérise par ses valeurs, sa cible, son prix et son offre. Une couveuse comprend toujours un espace de travail et un accompagnement. Bien que cet accompagnement puisse varier de la fin au double selon la structure.

Enfin, elle s’adresse aux jeunes pousses, c’est-à-dire aux entreprises ayant moins d’un an ou deux d’existence.

Les caractéristiques des incubateurs sont très différentes d’un incubateur à l’autre. Il est important de se renseigner avant de choisir son incubateur. Ce premier choix que vous faites pour votre start-up aura une influence sur son développement personnel.

Choisir sa pépinière d’entreprises : trouver un partenaire avec les mêmes valeurs

Pour choisir votre incubateur, il est important de comprendre ses valeurs. Tous les incubateurs ne correspondent pas à tous les types de profils. Certaines seront très compétitives, d’autres plus conviviales. Si vous aimez l’esprit de compétition, les concours de lancement et le jargon des start-ups, l’incubateur qui vous est destiné ne sera pas le même que si vous recherchez une atmosphère d’intelligence collective, d’aide collaborative et de bienveillance. L’image de la startup nationale ne convient pas nécessairement à tout le monde, et de nombreux incubateurs se distancient de cette approche parfois superficielle de l’entrepreneuriat.

Choisir la spécialisation de son accélérateur (ou non)

En général, les incubateurs ont des cibles différentes les unes des autres. Chaque incubateur cible un segment spécifique de l’innovation, qu’il soit sectoriel (lié à l’activité de votre entreprise comme la Biotech), thématique (une question contemporaine comme l’innovation sociale ou technologique), lié à la maturité de votre coaching de projet, ou à votre profil. Certains ciblent les étudiants entrepreneurs, d’autres les cadres en reconversion. Il existe également des programmes réservés aux jeunes diplômés des écoles de commerce (HEC, INSEAD, AUDENCIA, EDHEC, NEOMA) et des grandes écoles (Arts et Métiers ParisTech, Polytechnique). Pour comprendre la cible d’un incubateur, il faut savoir si votre jeune entreprise est éligible à ce programme, mais aussi si vous vous sentirez bien. L’adéquation humaine est importante pour que vous tiriez le meilleur parti du soutien que vous apporte la pépinière.

Un incubateur compte autant d’experts que d’expérience. C’est un condensé qui vous permet de progresser beaucoup en un temps record.

Le choix de votre incubateur : Le prix

Ne vous y trompez pas ! Un incubateur gratuit signifie souvent que vous n’avez pas accès à tous ses services ou que l’incubateur prend des participations dans votre entreprise. Aucun incubateur n’est vraiment gratuit. C’est logique, car l’équipe qui la dirige doit pouvoir vivre. Choisir une pépinière d’entreprises qui prend des participations dans votre entreprise signifie que si votre démarrage réussit, vous devrez toujours contribuer à cette pépinière avec une part de votre chiffre d’affaires. L’avantage est que la pépinière est gratuite à l’entrée, l’inconvénient est que vous devrez toujours lui verser des parts. Si vous croyez au potentiel de votre startup, nous vous recommandons de rejoindre une couveuse payante qui vous laisse le contrôle de la distribution de vos bénéfices.

Entrepreneurs : Choisir votre accompagnement
Le soutien personnalisé est l’élément le plus différenciateur entre les différents incubateurs. Un porteur de projet qui vient de démarrer a généralement beaucoup à apprendre et très rapidement. Il est crucial pour lui d’être accompagné afin de ne pas se perdre dans la quantité d’informations à assimiler. La création d’une start-up est parfois un exercice périlleux. Vous devez apprendre à réaliser votre modèle d’entreprise, votre plan d’affaires ou votre collecte de fonds. Il est important d’être entouré de chefs de projet et d’experts qui sont présents au quotidien pour aider le fondateur à avancer, mais parfois simplement pour le soutenir moralement. La qualité de cet accompagnement fait souvent la différence entre les entreprises innovantes qui vont réussir et celles qui vont disparaître après seulement quelques mois d’existence. L’accompagnement permet aux entrepreneurs de structurer et d’accélérer leur développement.

Choisir un incubateur, Choisir vos bureaux

Les incubateurs donnent plus ou moins d’espace à leurs entrepreneurs. Certains sont des espaces de travail en commun, d’autres des espaces ouverts. Des bureaux aux espaces de restauration en passant par le wifi, assurez-vous que les locaux et les services associés sont à la hauteur des promesses de l’incubateur. Pour cette raison, rien ne vaut une visite des locaux avant de prendre une décision. Cela vous permet également de rencontrer l’équipe de jeunes entrepreneurs qui gère l’espace, et de poser toutes vos questions sur le programme d’incubation. Considérez que les bureaux sont aussi des lieux de vie. Vous y rencontrerez de nombreuses personnes et côtoierez quotidiennement les entrepreneurs et les équipes opérationnelles du programme. Prenez rapidement contact avec ces personnes. C’est le meilleur moyen de savoir si l’incubateur vous convient.

Choisir votre pépinière d’entreprises : le réseau

Tous les incubateurs mettent en valeur leur réseau, parfois appelé écosystème entrepreneurial. Sachez toutefois que la promesse de contact faite par les incubateurs est parfois loin d’être réalisée. En général, plus un réseau est grand, moins il est réactif. Cependant, c’est la réactivité d’un réseau et son niveau d’expertise qui en font la qualité. Un réseau d’incubateurs est composé d’experts, d’investisseurs, de financiers, de grands groupes, de concepteurs, de mentors, de business angels et de grands groupes. Les experts forment les entrepreneurs sur des thèmes spécifiques liés à l’entrepreneuriat. Des mentors accompagnent les entrepreneurs dans leur réflexion stratégique. Les grands groupes sont à l’affût des start-ups à fort potentiel et apportent parfois des opportunités. Ces trois acteurs du réseau sont donc fondamentaux pour les entrepreneurs. Mais assurez-vous que l’incubateur les active bien.

Comment choisir sa pépinière ou son accélérateur de start-up à Paris ?

Nos conseils :

Faites une liste des critères qui sont importants pour vous
Faites une liste des incubateurs que vous souhaitez
Créez une grille de notation, allant de 1 à 5 points pour chaque critère de votre liste.
En faisant la somme des points, vous obtiendrez un classement.
Le candidat qui obtient un bon score est le premier dans les incubateurs.
Conseil du pro : Appeler un incubateur Selon nous, le meilleur moyen est d’appeler les personnes qui sont passées par l’incubateur que vous souhaitez et de demander un retour transparent.

C’est souvent un moyen efficace de se faire une opinion.